Navigation – Plan du site

9 | 1er semestre / Spring 2011
RSE, régulation et diversité du capitalisme

Corporate Social Responsability, Régulation and Diversity of Capitalism
Sous la direction de Thomas Lamarche

Le numéro 9 de la Revue de la régulation offre l’occasion de poursuivre la réflexion sur les mutations du capitalisme contemporain en interrogeant la notion de Responsabilité sociale des entreprises et sa capacité à jouer un rôle dans la formation de nouveaux compromis. Le processus d’institutionnalisation de la RSE accorde un pouvoir normatif aux entreprises et à leurs dirigeants, et cela aux dépens, notamment, des représentants du travail. Il y a donc là un important enjeu de pouvoir qu’explore ce dossier Responsabilité sociale des entreprises, régulation et diversité du capitalisme. Comme l’indique le titre, deux idées ou questions centrales parcourent ce dossier. D’une part, la variété des pratiques et des processus normatifs semble clairement soutenir la thèse de la diversité des capitalismes. Diversité qu’éclairent les multiples secteurs et espaces nationaux étudiés dans le dossier. D’autre part, les enjeux réglementaires, normatifs et de pouvoirs qui sont traités dans le champ de la RSE interrogent la régulation du capitalisme (cf. introduction du dossier).

Suite à ce dossier, plusieurs contributions en varia prolongent l’analyse de différents aspects de la crise du capitalisme, en lien étroit avec la crise des représentations de l’économie. Les tensions propres à la financiarisation ressortent à nouveau pleinement. (…)