Navigation – Plan du site
Présentations de thèses

Samouel Beji, Le développement financier pour les pays du sud de la Méditerranée à l’épreuve de la mondialisation financière

Samouel Beji

Résumé

The central theme of the thesis is the financial development issue in a context of financial globalization for the south Mediterranean Sea countries. The choice of this theme is motivated by the importance of the economic development and the growth in these countries, which are usually the subject of political instabilities and are distinguished by weak political institutions. The aim in this thesis is to point out that the financial openness in the conditions of the south Mediterranean Sea countries would be detrimental to its financial development. By contrast, the financial openness would be beneficial to the financial development, in the presence of the adequate legal and institutional development. The model used links financial development indicators to institutional and legal indicators, in order to calculate institutional thresholds. Further, on the one hand, we check the nature of the relationship existing between institutional development, banking regulation and banking development. On the other hand, we test the relationship that exists between banking development and economic growth. To claim so, we used the GMM (General Method of Moments) system on dynamic panel data for nineteen countries of the MENA region, between 1980 and 2005, in the 2 estimations.

Haut de page

Texte intégral

1Soutenue le 11 décembre 2009 à l’université Paris 13
Sous la direction de Dominique Plihon, Professeur à l’université Paris 13
Jury :
Pierre Salama, Professeur à l’université Paris 13 (Président)
Lotfi Bouzaïane, Professeur à l’université Tunis El Manar (Tunisie)
Hélène Raymond, Professeur à l’université Paris Ouest-Nanterre
Dhafer Saïdane, MC-HDR, université de Lille III

Question(s) de recherche

2Il s’agit de montrer les avantages de suivre une démarche progressive et graduelle d’ouverture financière où l’État tient son rang, tout en se basant sur une régulation financière appropriée. Les récentes études empiriques et théoriques sur le sujet ont souligné l’importance de se doter d’une infrastructure institutionnelle adéquate. Le contrôle de la corruption, le respect des principes démocratiques, le respect des lois et de l’autorité législative sont autant d’éléments importants liés à la réussite d’une politique d’ouverture financière.

Méthode

3L’auteur propose de calculer des seuils de développement institutionnel à partir desquels l’ouverture financière internationale devient bénéfique au développement financier. Ces seuils sont calculés suite à une estimation économétrique en utilisant la technique du GMM system sur l’ensemble des pays du sud de la Méditerranée. Cette même technique a été utilisée pour quantifier la relation entre la régulation financière et le développement financier pour le même ensemble de pays.

Résultat(s)

4Les résultats obtenus montrent que dans l’ensemble, la moyenne des PSM était en dessous des seuils institutionnels minimums calculés. Même pour les institutions informelles, le constat est le même, puisque pour la plupart des pays, le seuil minimum du capital social n’a pas été atteint. Or tant que les PSM n’atteignent pas ces seuils, il serait préférable pour eux de poursuivre une politique de restrictions à l’entrée des capitaux internationaux. Israël est le seul pays de la région qui dépasse l’ensemble des seuils, suivi par la Jordanie, voire la Turquie ou le Liban, et ce en fonction de la variable institutionnelle choisie. La Lybie et la Syrie sont les deux seuls pays de la région qui ne satisfassent aucun des seuils. Par ailleurs, l’auteur trouve que la variable représentant la régulation financière exerce un impact positif et significatif sur le développement bancaire. De même, l’auteur trouve que le développement bancaire exerce, à son tour, un effet positif et significatif sur la croissance économique. L’influence positive de la régulation financière sur le développement bancaire, et par conséquent sur la croissance économique, valide la portée de la politique financière défendue dans cette thèse. Une politique qui accorde une place de choix à la réglementation et la supervision financière.

Haut de page

Bibliographie

Principales références théoriques

Barth J. R., Caprio G. et Levine R. (2002), “Bank Regulation and Supervision: What Works Best?”, NBER Working Paper Series, n° 9323.

Barth J. R., Caprio G. Jr et Levine R.(2007), “Rethinking Bank Regulation : till Angels Govern”, Journal of International Development, vol. 19, n° 8, p. 1166-1168.

Beck T., Demirgüç-Kunt A. et Levine R. (2001), “Law, Politics, and Finance”, World Bank Policy Research Working Paper,n° 2585.

Beck T., Demirgüç-Kunt A. et Levine R. (2003), “Bank Supervision and Corporate Finance”, NBER Working Papers, n° 9620.

Dewatripont M. et Tirole J. (1994), “The Prudential Regulation of Banks”, MIT Press, Cambridge.

La Porta R., Lopez de Silanes F., Shleifer A. et Vishny R. W. (1998), “Law and Finance”, Journal of Political Economy, vol. 106, n° 6, p. 1113-1155.

Levine R. (1999), “Law, Finance and Economic Growth”, Journal of Financial Intermediation, vol. 8, n° 1-2, p. 8-35.

North D. C. (1990), “Institutions, Institutional Change and Economic Performance”, Cambridge University Press, Cambridge.

Prasad E. et Rajan R. (2008), “A Pragmatic Approach to Capital Account Liberalization”, Journal of Economic Perspectives, vol. 22, n° 3, p. 149-172.

Rodrik D. (2008), Nations et mondialisation, éditions la Découverte,Paris.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samouel Beji, « Samouel Beji, Le développement financier pour les pays du sud de la Méditerranée à l’épreuve de la mondialisation financière », Revue de la régulation [En ligne], 7 | 1er semestre / Spring 2010, mis en ligne le 02 juin 2010, consulté le 16 août 2017. URL : http://regulation.revues.org/7712

Haut de page

Auteur

Samouel Beji

Université Paris XIII, Centre d’Économie de Paris Nord, chercheur associé, samaouel.beji@edu.univ-paris13.fr, http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00448668/fr/

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page