Navigation – Plan du site

Forum de la Régulation 2009

1-2 décembre 2009, Paris

L’association Recherche & Régulation organise le troisième Forum de la Régulation les 1 & 2 décembre 2009 à Paris. Ce Forum vise à stimuler la production et la diffusion de recherches de qualité sur l’analyse des formes de régulation en économie, afin d’enrichir la connaissance et éclairer la prise de décision publique et privée. Il encourage aussi les échanges entre chercheurs travaillant sur ces questions (du doctorant au chercheur senior, en France et à l’étranger).

Dans la conjoncture actuelle, les organisateurs estiment particulièrement important de réévaluer et enrichir les approches qui analysent l’économie en partant des problèmes de régulation plutôt que des vertus de l’équilibre, et de faire dialoguer ces approches (au sein de l’économie, ou entre disciplines : droit, sociologie, histoire, psychologie, etc., voire sciences de la nature). Sont donc particulièrement attendues des contributions sur :

Les défis analytiques et pratiques posés aux économistes par les crises et les problèmes de régulation : terrains et méthodes en question

Comment se manifeste et s’analyse la crise dans votre domaine de recherche ?

Le travail et les salariés – L’organisation des firmes – La protection sociale – Les inégalités sociales, spatiales, sectorielles – Les stratégies de développement – La ville, le monde rural – Les régimes de connaissance, la recherche, l’éducation, la formation – L’économie des ressources naturelles – Perspectives démographiques et migratoires – La diversité des économies « du Sud » – Les relations internationales – Les régionalismes (Europe…)

Quels outils, théories, modèles en économie, quelles collaborations entre disciplines pour analyser les crises ?

Quels auteurs revisiter (Keynes, Minsky, Fisher, Marx, Hayek, Kindelberger...) pour mieux comprendre les crises ? – Quelles nouvelles questions adressées à l’héritage régulationniste d’analyse des grandes crises ? – Comment travailler avec les sciences de la nature et les autres sciences sociales mobilisées pour traiter de la durabilité des modèles de développement (écologie, sociologie, droit…) ? – Quelles méthodes propres à l’économie développer, quels outils emprunter aux autres sciences sociales ? – Comment traiter la formation des croyances, les idéologies, le politique ?

Comment penser et explorer les sorties de crise et le devenir du capitalisme ?

Comment les grandes crises précédentes ont-elles été surmontées ? Quels enseignements pour aujourd’hui ? – Quelles analyses des « plans de sauvetage » en cours dans la finance ou l’industrie ? – Quelle redéfinition des rapports entre le national et l’international ? – Quelle redéfinition des conceptions et modalités de l’intervention publique dans la crise et pour l’après-crise ? – Quelle spécificité d’une réponse « régulationniste » ? (Listes non limitatives)

NB : toute proposition hors de ce thème mais s’insérant dans les objectifs généraux du Forum sera aussi prise en considération par le comité scientifique.

• Toute personne intéressée est invitée à soumettre avant le 15 mai 2009 un projet de communication décrivant en une ou deux pages maximum le contenu de la communication projetée. Ce projet doit être adressé à Jean-Pierre Chanteau par courrier électronique (jean-pierre.chanteau AT upmf-grenoble.fr) ou postal (Université de Grenoble-2, LEPII-CNRS, BP47, 38040 Grenoble cedex 09). La sélection des propositions interviendra avant le 15 juin 2009.

• Les communications finales devront comporter environ 50 000 signes (textes, tableaux, graphiques, notes et références compris) et parvenir au comité scientifique avant le 30 octobre 2009.

• Des actes du Forum seront édités et des communications seront sélectionnées pour être soumises au comité de lecture de la Revue de la Régulation.

Organisation : Bernard Billaudot, Robert Boyer, Jean-Pierre Chanteau, Patrick Dieuaide, Pierre Labarthe, Thomas Lamarche, Catherine Laurent, André Orléan, Michel Vernières.

Comité scientifique : Gilles Allaire (INRA-SAE2), Bernard Billaudot (LEPII-CNRS), Robert Boyer (EHESS, CEPREMAP-CNRS), Jean-Pierre Chanteau (université Grenoble-II, LEPII-CNRS), Benjamin Coriat (université Paris-XIII, CEPN-CNRS), Patrick Dieuaide (université Paris-I, CES-CNRS), Robert Guttman (Hofstra university New York), Thierry Kirat (CNRS-IRISSO), Pierre Labarthe (INRA-SAD), Thomas Lamarche (université Lille-III, GERME), Catherine Laurent (INRA-SAD), Julio Lopez (universidad UNAM Mexico), Frédéric Lordon (CNRS-CSE), Sabine Montagne (CNRS-IRISSO), André Orléan (PSE-CNRS-EHESS-ENS), Pepita Ould-Ahmed (IRD), Pascal Petit (CNRS-CEPN-CEPREMAP), Michel Vernières (université Paris-I), Jean-François Vidal (université Paris-XI), Bertrand Zuindeau (université Lille-I, CLERSE-CNRS).