Navigation – Plan du site
Présentation de thèse

Hélène Vinceneux, Une analyse historicisée de l’évolution du rapport salarial : division du travail et configurations productives

Hélène Vinceneux

Texte intégral

1Thèse soutenue le 21 novembre 2008 à Université des Sciences Sociales Toulouse I, Mention « Très Honorable avec les Félicitations du Jury »

Sous la direction de Gabriel COLLETIS Université Toulouse I

2Gabriel COLLETIS Université Toulouse I ; Olivier BROSSARD, IEP Toulouse, ; Patrick DIEUAIDE, Maître de Conférences, Université Paris I  ; François EYMARD-DUVERNAY, Université Paris X, Rapporteur ; Philippe MOATI, Université Paris VII ; Bernard PAULRE, Université Paris I.

3Mots clé : approche en terme de régulation, rapport salarial, historicite, connaissance, division cognitive du travail

4Keywords : theory of regulation, labor relation, historicity, knowledge, cognitive division of labor

Question(s) de recherche

5Dans le cadre général des interrogations sur la mutation du Capitalisme Industriel, ce travail de recherche est centré sur les transformations du rapport salarial qui découlent de ce changement. Précisément, la problématique tourne autour d’une question centrale : quelle est l’évolution du rapport capital/travail ? Cette évolution est-elle susceptible d’être marquée de façon déterminante par les logiques de construction des connaissances ?

Méthode

6L’objet de l’analyse est la coévolution de la division du travail et de l’organisation de la production. Une grille de lecture méthodologique en termes de diversité diachronique est développée pour permettre de prendre en compte l’historicité du processus de mutation et la variété des configurations productives. Cette étude est étayée par des faits stylisés portant sur les secteurs français de l’habillement et de la construction civile aéronautique.

Résultat(s)

7La thèse soutenue est celle d’une transition vers un paradigme productif renouvelé pour valoriser des configurations cognitives. Les faits stylisés développés permettent de montrer la diversité des mutations au sein des configurations productives et de la division du travail ; ces derniers étant influencés par une économie mondialisée fondée sur la connaissance et la financiarisation. Deux résultats principaux sont obtenus. A partir de la grille de lecture construite, ce travail est un étayage empirique de l’hypothèse de centralité du rapport salarial dans l’architecture institutionnelle qui structure le capitalisme. De plus, à l’appui des faits stylisés, une tension entre la division taylorienne du travail et la division cognitive du travail est mise en évidence. Cette tension dans l’évolution du rapport salarial est au cœur de la dynamique de transition vers une nouvelle phase du capitalisme, que certains auteurs conceptualisent comme un Capitalisme Cognitif. Une contribution partielle à cette analyse scientifique est apportée par l’appréhension de la diversité des configurations productives au sein de ce nouveau capitalisme.

Résumé  en anglais

8The defended thesis is that of a transition to a new phase of Capitalism towards a revitalized productive paradigm that values cognitive configurations. The main research questions are : what is the evolution of the capital/labor relation ? Can this evolution be significantly influenced by knowledge construction logics ? The main objective is to analyze the division of labor linked with that of the organization of production. These two elements are in a co-evolution dynamic. An interpretation methodology in terms of diachronic diversity is developed. This choice allows to take into account the historicity of the transition process as well as the diversity of productive configurations. This historicized approach is backed by stylized facts from the french clothing and the civil aviation sectors. This thesis supports the hypothesis that labor relation is at the centre of the institutional architecture structuring capitalism. Moreover, a tension between a Taylor’s division of labor and a cognitive one comes into light. This tension within the evolution of the labor relation is at the center of the transition dynamic.

Haut de page

Bibliographie

Aglietta M. (1976), Régulation et crises du capitalisme, Paris, Odile Jacob.

Aglietta M. (1998), « Le capitalisme de demain », Notes de la Fondation Saint Simon, n°101.

Boyer R. et Saillard Y. (dir.) (2002), Théorie de la Régulation : l’état des savoirs, Paris, La Découverte.

Colletis G. et Dieuaide P. (2008), « Travail, compétences et nouvelle centralité du rapport salarial », dans Colletis G. et Paulré B. (dir.), Les nouveaux horizons du Capitalisme : Pouvoirs, valeurs et temps, Paris, Economica.

Colletis G. et Lung Y. (dir.) (2006), La France industrielle en question : analyses sectorielles, Paris, La Documentation Française.

Eymard-Duvernay F. (2007), « De la valeur travail aux institutions de valorisation par le travail », dans Vatin F. (dir.), Le salariat : théorie, histoires et formes, Paris, La Dispute.

Lichtenberger Y. et Paradeise C. (2001), « Compétence, compétences », Sociologie du Travail, vol. 43, n°1, janvier-mars, pp.33-48.

Lordon F. (1996), « Formaliser la dynamique économique historique », Economie Appliquée, tome XLIX, n°1, pp.55-84.

Moati P. et Mouhoud E.M. (1994), « Information et organisation de la production : vers une division cognitive du travail », Economie Appliquée, tome XLVI, n°1, pp.47-73.

Vercellone C. (dir.) (2003), Sommes-nous sortis du Capitalisme Industriel ?, Paris, La Dispute.

Haut de page

Annexe

Sous la direction de Gabriel COLLETIS Université Toulouse I

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Vinceneux, « Hélène Vinceneux, Une analyse historicisée de l’évolution du rapport salarial : division du travail et configurations productives », Revue de la régulation [En ligne], 3/4 | 2e semestre/Autumn 2008, mis en ligne le 03 décembre 2008, consulté le 22 mai 2017. URL : http://regulation.revues.org/7122

Haut de page

Auteur

Hélène Vinceneux

Université de Toulouse – LEREPS, ATER IEP Toulouse,
helene.vinceneux AT univ-tlse1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page